Architectes, étudiants du domaine et commun des mortels… Vous ne l’attendiez pas ! Mais vous l’avez !

Je vous présente ici, une liste non exhaustive d’un ensemble de logiciels connus et utilisés au sein des professions architecturales. Je vous mets à disposition une énumération des différentes catégories de programmes, avec une description des raisons pour lesquels ils ont de l’intérêt, des logiciels propriétaires aux logiciels open source et gratuits. DAO, CAO, BIM, SIG, PAO, etc. Vous serez aptes à maîtriser l’utilisation de ces termes et vous saurez quels logiciels sont les mieux adaptés pour vous !

Frank LloydWright, lui aussi, en pleine présentation – 1953 – Maquette de la Price Tower, Oklahoma

Sommaire de l'article


Les différentes catégories de logiciels utilisés en architecture

De la première esquisse d’un projet à la main jusqu’à un rendu final, un seul logiciel ne suffit généralement pas. Entre les différentes sociétés d’édition qui proposent plusieurs offres et les architectes qui sont des personnes ayant toutes des choix de pratiques très diverses. Chacun à la possibilité de choisir sa méthode de réalisation de projet qui lui convient le mieux, parmi une palette de programmes que je vais vous présenter.

Les logiciels de DAO

Premièrement, vous avez les logiciels de type DAO qui signifie: Dessin Assisté par Ordinateur.
Ils ont pour objectif de pouvoir produire diverses formes, lignes, segments, courbes, etc. À l’aide de multiples superpositions de calques, sur un plan en deux ou trois dimensions (2D/3D). Suivant les logiciels, ils peuvent être plus orientés sur la pratique du dessin technique ou sur la création d’art graphique. Cet ensemble est également ce que l’on appelle, le dessin vectoriel* ou vectorisé. Les esquisses tracées permettent ainsi la représentation d’un projet.

Régulièrement, en architecture, depuis un logiciel de DAO spécialisé dans la confection de plans techniques, le fichier créé peut être exporté vers un autre logiciel de DAO spécialisé dans la création d’art graphique, afin, qu’en plus de sa qualité technique, ce plan soit perfectionné dans son traitement visuel, au travers de retouches diverses, de collages ou d’ajout de certains graphismes.

Au sein de cette famille de programmes, se trouvent également certains logiciels de traitement de retouche d’image, comme Photoshop, qui peuvent disposer d’outils de dessin vectoriel, dans notre exemple, l’outil « plume« . Ils permettent principalement de travailler un visuel par l’édition d’une image matricielle ou, appelé autrement, un fichier raster.

Ainsi, vous l’aurez sûrement compris, certains logiciels, suivant les outils et les interfaces qu’ils proposent, peuvent se retrouver au sein de plusieurs catégories distinctes.

Les logiciels de CAO

Ce sont les programmes de Conception Assistée par Ordinateur.
Cette catégorie englobe les logiciels qui permettent la création et la modélisation d’objets qui disposent chacun de paramètres qui leur sont propres. Ces différents objets créés, et par la suite ordonnés dans un projet sont traités par le logiciel, afin de pouvoir procéder à des simulations de comportement de l’ensemble. Par exemple pour la manutention de la physique de matériaux, l’étude de leurs réactions thermiques ou encore pour la simulation de formes complexes…

On y retrouve les logiciels de CAO « généraliste », qui ne font pas partie d’une sous-catégorie particulière de conception. Mais ils disposent tous d’une possibilité de création à partir d’objets dans un espace en deux ou trois dimensions (2D/3D).

Et le processus BIM, le Building Information Modeling, ou la Modélisation des Informations du Bâtiment en français, exclusif au monde de la construction.
Cette sous-catégorie de logiciel de CAO implémente, en plus des outils initiaux de conception, un processus de modélisation, de gestion, de collaboration et de visualisation des informations sur les différents éléments des bâtiments créés, grâce à la manipulation d’une maquette de projet numérique.

Bonus de savoir:
En dehors du milieu de l’architecture , il existe de multiples autres logiciels de CAO qui sont utilisées, par exemple, dans l’ingénierie et l’industrie, avec de nouvelles familles comme l’IAO, la FAO , et la CFAO.

En anglais, les termes DAO et CAO n’ont pas lieu d’être, l’ensemble des logiciels de ces deux catégories forment un seul ensemble nommé CAD (Computer-Aided Design). En effet, le double terme utilisé en France est parfois utilisé de travers, pour désigner un logiciel de l’autre catégorie…

En effet, en France on est plus fin et précis sur ce que l’on désigne que la communauté anglophone !

Les logiciels de retouche d’image

Comme le nom l’indique, on y retrouve les programmes d’éditions, de retouches et de traitements photographiques et d’images… Ils permettent de travailler un visuel par l’édition d’une image matricielle.

Les logiciels de « rendu »

Ils servent de post-traitement d’image ou de fichier tridimensionnel de projets créés sur des logiciels de CAO, afin de produire des rendus photoréalistes.

Ces rendus sont surtout utilisés lors de communication de projets au grand public, pour l’exposition de travaux en cours par exemple. Mais ils sont également très controversés parmi la gent architecturale. En cause, ils forment notamment des rendus de projets beaucoup moins créatif et personnalisable qu’un document de projet traité sur un logiciel de DAO orienté sur le traitement graphique ou sur un logiciel de retouche.

Les logiciels de PAO

Ce sont des programmes de Publication Assistée par Ordinateur. Ils permettent de mettre en page plusieurs éléments de textes, d’images, de dessins, etc. Afin d’atteindre la confection d’un rendu pour l’impression papier ou pour sa diffusion numérique, généralement au travers du célèbre format PDF.

Les logiciels de SIG

Pour finir, les programmes de Système d’Information Géographique sont plus communément utilisés dans le milieu des études de la géographie. Mais tout bon architecte digne de ce nom, construisant en pleine considération de son contexte, se doit d’avoir des informations diverses d’un territoire, c’est à ce moment-là que cette catégorie de logiciel trouve son utilité. En effet, les SIG permettent de traiter et de récupérer des données vectorielles de topographie, de bâtis, d’établissements publics, de réseaux d’eau, routiers, ferroviaires, etc. Le tout sur diverses échelles de territoire souhaité.


Pour les plus ou moins néophytes d’entre vous, voici une version qui résume schématiquement les différentes catégories que nous venons de voir. Avec une présentation des différentes interconnexions qu’elles peuvent avoir au travers de certains logiciels multicatégoriels:

Apprendre dessin logiciel architecture accompagnement concevoir BIM Indépendant Revit Archicad Kévin BERNILLON accompagnement
Schéma des catégories de logiciels utilisés dans le monde de l’architecture.


Liste des différents logiciels utilisés en architecture classés par catégorie

Les logiciels de DAO
(Dessin Assisté par Ordinateur)

.AutoCAD LT produit par Autodesk

Autocad dispose d’une palette très complète d’outils, qui poursuit son développement depuis sa création en 1982 pour la pratique du dessin technique. Rares sont les architectes qui vous diront qu’ils ne l’ont jamais utilisé. C’est le plus célèbre et incontournable logiciel de notre domaine, en plus d’être une référence.

C’est lui qui a généralisé le type de format DWG (.dwg) signifiant littéralement DraWinG pour la création et le partage de fichiers de dessin technique sur ordinateur. Et par la suite, moins généralisé que le premier, le format DXF (Drawing eXchange Format) est le format utilisé lors de l’évolution d’Autocad dans sa pratique de la CAO.

Mais aujourd’hui, les deux formats permettent, autant l’un que l’autre, l’exportation et l’échange de fichiers de dessin vectoriel en deux et trois dimensions.

Avant ses concurrents, il a implémenté dans son interface la gestion collaborative, en plus de son format de fichier qui est devenu universel. Ce sont ces points qui ont fait son succès.

Mais aujourd’hui, d’autres logiciels plus perfectionnés dans la conception tridimensionnelle utilisent des démarches collaboratives, que nous allons voir plus loin, ainsi, à plusieurs niveaux, Autocad LT est en partie dépassé, car il reste notamment à un simple stade de DAO.

Formats utilisés: .dwg | .dxf

Prix: 504 € TTC/an
Sur le site d’Autodesk: https://www.autodesk.fr/products/autocad-lt/overview?term=1-YEAR&support=null

.LibreCAD produit par LibreCAD

Ce logiciel est l’une des meilleures alternatives gratuite et libre d’Autocad. Il dispose d’une palette d’outils similaire sur une majorité de points, pour dessiner toutes formes bidimensionnelles souhaitées, avec une gestion des calques également intégrée. La base de sa création est l’édition communautaire du logiciel QCAD en 1999. Les versions actuelles de QCAD sont moins ergonomiques que les évolutions de LibreCAD pour le dessin architectural.

Il permet également d’exporter le projet créé en format .jpeg et .png, .svg ce qui n’est pas commun à beaucoup de logiciels de DAO.

Formats utilisés: .dwg | .dxf

Prix: Gratuit
Sur le site: https://librecad.org/#download

L’ensemble des version proposer sur le site officiel sont sûre. Je vous conseil tout de même de vous tourner vers la dernière version mis à jour la plus téléchargés.

.DoubleCAD XT produit par TurboCAD

Si LibreCAD ne vous convient pas en tant que logiciel de DAO gratuit, vous avez DoubleCAD XT qui se présente comme une très bonne alternative. Développé depuis 1985, il est très complet et permet en plus de dessiner dans les trois dimensions (3D). Il n’y a rien à redire de négatif à par le fait que l’interface est restée bloquer dans son jus des années 2000.

PS: Attention de bien sélectionner le gabarit « metric » pour que vous puissiez dessiner avec les unités auxquelles vous êtes habitués.

Formats utilisés: .2cd | .dwg | .dxf | .cgm | .plt | .wmf

Prix: Gratuit
Sur le site: https://www.turbocad.com/content/doublecad-xt-v5

Attention, la démarche se fait par mail, où la société vous envoie le lien de téléchargement avec une clé d’activation que vous devrez rentrer lors du premier lancement du logiciel.

.NanoCAD produit par Nanosoft

nanocad-logo
nanocad-logo

NanoCAD a été fondé en 2008. La société Nanosoft offre sa version DAO gratuitement et permet par la suite d’éventuellement passer aux versions incluant de la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) et BIM (Building Information Building) par contre payantes. Nommé NanoCAD Plus ou Pro.

Formats utilisés: .dwg | .dxf

Prix: Gratuit
Sur le site: https://nanocad.com/products/nanoCAD/

.DraftSight produit par Dassault Systèmes

Également aussi complet que la référence d’Autocad, DraftSight est un logiciel qui existe depuis 2011 et est devenu payant depuis sa version 2019. On peut y pratiquer le dessin en 2D et 3D. Il a tendance à gagner en praticité face à Autocad au fil de la sortie des nouvelles versions, et est beaucoup plus abordable économiquement.

Formats utilisés: .dwg | .dwf

Prix: à partir de 99€ TTC/an
Sur le site: https://store.draftsight.com/1004/catalog/catalog.1904/category.86569/?id=k7gPVR87Fv&crel=currencyId
Version de 2015 gratuite disponible ici: https://www.lelogicielgratuit.com/logiciel/draftsight/

.SketchUp produit par Trimble

Conçu à l’origine par deux amis, Brad Schell et Joe Esch au Colorado(USA) en 1999 et acheté par le géant Google en 2006. SketchUp se veut résolument facile à aborder. Avec son interface élémentaire, il base principalement sa pratique sur le dessin en trois dimensions (3D), mais on peut également dessiner en plan si on le souhaite. Grâce à son support tridimensionnel, en plus de ses concurrents cités, il dispose de plusieurs outils inédits. Il intègre maniement de l’ensoleillement, une gestion de caméra intuitive et la capture de la topographie d’un terrain à partir des données de Google Earth, certes n’équivalant pas à celui d’un relevé de géomètre, ainsi que de multiples extensions et une grande bibliothèque d’objets. Il donne la possibilité d’exporter en format 2D et 3D sous un grand nombre de formats, .bmp, .jpeg, .png, .dwg, .dxf, .ifc, .dae…

Son fonctionnement prosaïque est ce qui fait également sa faiblesse. Pour la formalisation, ce logiciel peut vite devenir pénible lorsque l’on désire rentrer dans la création de surfaces et de volumétries à formes complexes.

Une version gratuite existe, mais la version Pro, payante, offre beaucoup plus de fonctionnalités.

Format utilisé: .skp

Prix: offres à partir de 99 € HT/an
version d’essai de 30jours: https://www.sketchup.com/fr/try-sketchup
version gratuite: https://www.sketchup.com/plans-and-pricing/sketchup-free
version payante: https://www.sketchup.com/fr/plans-and-pricing#for-personal

.Illustrator produit par Adobe

Nous passons à présent à la présentation des logiciels de DAO plus orientés sur la pratique d’art graphique.

Il est le leader de ce domaine depuis sa création en 1987. Privilégié des infographistes, il permet de créer des jeux de lignes et de formes à souhait; accordant l’implémentation de palettes de couleurs, la possibilité d’intégrer des images et des textures importées ainsi que diverses autres fonctions créatives. L’ensemble est bien sûr régi par un indémodable système de calques, qui permet le chevauchement de divers éléments entre eux et de créer des groupes distincts.

Avec Illustrator, on peut exporter ses documents en format .jpeg, .png, .bmp, .dwg, .dxf , .psd, .css, .swf, .txt, .emf, .wmf , .pct, .tif ou .tga.

Formats utilisés: .ai | .ait | .pdf | .svg

Prix: 287,77 € TTC/an
Sur le site: https://www.adobe.com/fr/creativecloud/plans.html?filter=design&plan=individual&promoid=TKZTLDFL&mv=other

.Inskape produit par Inskape

Créé en 2003, libre de droits, il représente la meilleure alternative gratuite à Illustrator ! Il dispose d’une ergonomie qui est moindre et il est moins complet que ce dernier. Mais il dispose dans son programme de base de multiples extensions plus ou moins inédites qui le différencie quelque peu de ses camarades. Il est largement suffisant pour tout traitement de travaux vectoriels classiques.

Format utilisés: .svg | .pdf | .dxf | .fxg

Prix: Gratuit
Sur le site: https://inkscape.org/release/inkscape-1.0.2/

.Affinity Designer produit par Serif

Logiciel d’art graphique, devenu un sérieux concurrent direct à Illustrator. Affinity Designer séduit de plus en plus pour ses grosses performances. Avec une palette d’outils qui n’a rien à envier à tous ses concurrents. Il représente un coup moindre à comparer d’autres applications du même acabit. Achetable en une fois et non par abonnement contrairement à beaucoup d’autres logiciels.

Grâce à ce programme, on peut exporter ses documents en format .jpeg, .png, .bmp, .pdf, .psd, .svg, .eps, .gif ou .tif.

Format utilisé: .afdesign

Prix: 55,99€ HT
Sur le site: https://affinity.serif.com/fr/designer/#buy

.Wintopo produit par Softsoft

Ma nouvelle petite trouvaille !

Wintopo est un petit logiciel qui sert à convertir des images raster (.tif, .jpg, .png, .gif, .bmp) en fichier vectoriel. Certains des logiciels précédemment cités disposent parfois de ce genre d’outil, mais celui-ciest gratuit et a été spécifiquement créé pour faire ce type de conversion, notamment celle de convertir des courbes de niveau d’un fichier matriciel en un fichier vectoriel !

Format utilisés: .wtx | .dxf | .shp | .mif | .arc | .di | .asc | .csv | .wmf | .emf | .pdf

Prix: Gratuit
Sur le site: http://wintopo.com/

Les logiciels de CAO
(Conception Assistépar Ordinateur)

Comme pour les logiciel de DAO, je vais vous citer, ici, les logiciels les plus significatifs et ceux que l’on est le plus susceptible de rencontrer au sein des agences d’architectures.

.AutoCAD produit par Autodesk

Le retour du géant.
Autocad a su se développer au fil des années pour permettre de travailler à partir d’objets visualisable en deux et trois dimensions, notamment avec sa filiale Autocad Architecture. Le logiciel propose des outils de murs, sols, dalles, fenêtre, etc. Configurable et assemblable afin de répondre à de nouvelles exigences du milieu architectural. La CAO a pu ainsi prendre place au sein de la galaxie Autodesk. Ce logiciel est même l’un des initiateurs du processus BIM, grâce à son mode de « collaboration » et le renseignement de certaines données sur des éléments qu’il permet.

Malgré cela, il a su rester une référence utilisée par plus de 12 millions de personnes dans le monde, en restant une plateforme pivot entre plusieurs importations de données et par son utilisation encore actuelle au sein de plusieurs bureaux d’études, de cabinet d’architecture et de dessinateurs qui sont très familiers de sa pratique.

Mais aujourd’hui, d’autres logiciels plus perfectionnés dans la conception tridimensionnelle utilisent des démarches collaboratives, que nous allons voir plus loin, ainsi, à plusieurs niveaux, Autocad est en partie dépassé, car il reste notamment à un stade simple du DAO et de la CAO.

Formats utilisés: .dwg | .dxf

Prix: 2208€ TTC/an
Sur le site: https://www.autodesk.fr/products/autocad/overview?term=1-YEAR&support=null

.Rhinoceros 3D produit par Rhinoceros

Autrement surnommé Rhino, il est utilisé dans le monde du design industriel et de l’architecture. Il se démarque dans sa capacité à pouvoir générer des formes complexes notamment à l’aide de boîtes de dialogues qui permettent d’indiquer des données afin d’atteindre un résultat précis. Son système nommé NURBS est le fer de lance de son fonctionnement, grâce à sa puissante capacité à donner un résultat formel à partir de la formulation de données mathématiques. Générer des surfaces courbes, des variations d’objets et divers systèmes de maillages, c’est sa simplicité à aborder les conceptions complexes qui attire. Compatible avec l’extension Grasshopper 3D pour l’aide à la création de formes.

Format utilisé: .3dm

Prix: 995€ HT
Sur le site: https://www.rhino3d.com/fr/sales/europe/France/
La version d’évaluation: https://www.rhino3d.com/download/rhino-for-windows/evaluation

.SolidWorks produit par Dassault Systèmes

C’est un logiciel de modelage de formes tridimentionnelles créer en 1993 par le groupe américain du même nom, puis racheté par la société Dassault Systèmes en 1997. Il est principalement utilisé pour créer diverses pièces mécaniques pour de multiples industries. Mais ce programme est parfois utilisé pour la modélisation spatiale d’espace ou la modélisation d’éléments techniques d’un bâtiment, pour des éléments de structures ou pour des cadres et des battants de fenêtre par exemple, le tout en permettant la création de plans à partir des pièces formalisées.

Il est pour beaucoup loin de convenir sur tous les points à la praticité de la création architecturale, mais il dispose d’une liberté de création formelle très intéressante pour des éléments particuliers, portique, ferronerie, mobilier, etc.

Formats utilisés: .sldprt | .sldasm | .slddrw | .slddrt

Prix: à partir de 99€ HT/an pour la version étudiante.
Sur le site: https://www.cleverbridge.com/1566/purl-StudentEdition

.3Dsmax produit par Autodesk

Un autre bébé d’Autodesk né en 1990. Il est beaucoup utilisé pour l’animation 3D, mais de plus en plus de grosses sociétés de construction et notamment des acteurs du métier de perspectiviste au sein de ces groupes se sont mises à l’utiliser.

Sa force est qu’en plus d’être un logiciel de CAO généraliste performant, il dispose d’un nombre considérable d’extensions, autrement nommé plug-ins qui lui ajoutent de très nombreuses palettes d’éléments de mobiliers, d’architectures, de textures, de végétations, de divers effets, etc. Qui amène à viser à terme la création d’un rendu photoréaliste de très grande qualité à partir de la modélisation élaborée.

Il permet aussi d’importer facilement des modèles en deux ou trois dimensions créées sur d’autres logiciels.

Formats utilisés: .3ds | .max

Prix: 2118€ TTC/an
Sur le site: https://www.autodesk.fr/products/3ds-max/overview?term=1-YEAR&support=null

.Blender produit par la Fondation Blender

Créer à l’origine par Ton Roosendaal avec son studio d’animation NeoGeo BV en 1994, Blender dans la même ligné que 3Dsmax est également un logiciel centré sur la modélisation 3D, mais libre a contrario de ce dernier. Il permet de pouvoir texturer, ajouter des objets de type mobiliers, végétations et des effets à partir d’une grande palette disponible que l’on peut enrichir. Le travail de la lumière et de scène est également une composante de ce logiciel.

Il permet de pouvoir importer des fichiers .dae, .abc, .bvh, .svg, .ply, .slt, .fbx, .glb, .obj, .x3d, .dxf, .pdb et les .xyz.

Format utilisé: .blend

Prix: Gratuit
Sur le site: https://www.commentcamarche.net/download/telecharger-148-blender

.Cinema4D produit par MAXON Computer

Concurrent des deux précédents programmes présentés, Cinema 4D permet les mêmes fonctionnalités de texturation et de modélisation afin de tendre vers la création de rendus photoréaliste de qualité. En proposant de travailler les volumes, le modelage, les textures, la lumière, l’ambiance, etc. C’est pour ces fonctionnalités que ce logiciel est, lui aussi, partiellement utilisé dans notre milieu.

Format utilisé: .c4d

Prix: 718,80€ TTC/an
Sur le site: https://www.maxon.net/fr/buy

Bonus de savoir:
Frank Gehry, architecte américano-canadien, auteur du Musée Guggenheim de Bilbao, a conçu la plupart de ses réalisations depuis 1995 sur le logiciel CATIA de Dassault Systèmes, ensuite sur Digital Project, basé sur CATIA. Ils sont à l’origine des logiciels élaboré pour la pratique de la conception sur ordinateur du domaine de l’aéronautique.

Les logiciels BIM
(Building Information Modeling)

Sûrement le type de logiciel de conception assistée par ordinateur qui se développent le plus depuis plusieurs années au sein des diverses agences d’architecture à travers le monde.

Ces différents programmes proposent tous un mode de conception à partir d’objets qui ont des propriétés qui peuvent être méticuleusement renseignées comme des murs, des dalles, sols, fenêtres, portes, poutres, etc. Avec l’ajout d’un espace collaboratif afin que plusieurs acteurs du bâtiment puissent travailler simultanément sur une maquette de projet commune.

Basé sur le format IFC (Industry Foundation Classes). Ce format est le fruit de plusieurs années d’assemblées qui ont commencé en 1994 par l’initiative du groupe Autodesk afin de rassembler plusieurs grands acteurs du domaine de la construction et de l’informatique à soutenir le développement d’application intégrée pour le monde de la construction. À l’origine nommée l’alliance industrielle pour l’interopérabilité (IAI), le format IFC y est né afin d’être un format non propriétaire et donc commun, non privatisable par une unique entreprise, qui à aboutis sur le développement du processus BIM intégré au sein de divers logiciels.

.IFC | Building SMART Logo

Cette alliance a été rebaptisée BuildingSMART en 2005 et dispose d’un rayonnement international avec plusieurs ambassades en Europe, Amérique du Nord, en Australie, en Asie et au Moyen-Orient.

Voici le lien de BuildingSmart France pour en savoir plus: https://buildingsmartfrance-mediaconstruct.fr/

.Vectorworks produit par Nemetschek

Résolument fait pour les architectes, Vectorworks a su transcender les différentes catégories que l’on a pu citer ! En effet, il est autant utilisé pour du DAO (2D/3D), de la CAO (3D) et de plus en plus tourné dans la mise en place de processus BIM au sein de sa programmation. Il est ainsi très polyvalent et dispose de plusieurs modules d’extensions afin d’améliorer certaines performances, suivant les nécessités.

Format utilisé: .vwx | .ifc

Prix: 3295€
Sur le site: https://www.designexpress.eu/fr/vectorworks/store/order?product=Vectorworks%202021%20FR%20Architecture&price=3295

.ArchiCAD produit par Graphisoft

Fondé en 1984, il est le logiciel BIM le plus utilisé en Francophonie, notamment au sein des plus petites structures. Il aborde la conception architecturale sur ordinateur d’une manière très ergonomique d’après plusieurs membres de la profession. Compatible avec l’extension Grasshopper 3D pour la création de formes complexes par la mise en place de blocs algorithmiques configurables.

Format utilisé: .pln | .tpl | .pla | .ifc

Prix: 5990€ HT
Sur le site: https://archicad.fr/acheter/

.Revit produit par Autodesk

Fondé en 2000, Revit est l’aboutissement des précédents programmes de la filiale Autocad Architecture et de son mode collaboratif. Particulièrement prisé par les sociétés acteurs de chantiers qui impliquent de grosses opérations. Il est le logiciel du marché le plus conçu sur mesure pour l’opération de processus BIM, ce qui crée une bonne partie des difficultés que beaucoup peuvent avoir en abordant sa complexité apparente. Malgré cela, il a tendance à gagner de plus en plus de terrain dans le domaine de la construction et de l’architecture. Il a également comme force de synthétiser en un unique logiciel, des langages de diverses professions: architectes, ingénieurs, électriciens, plombiers, acousticiens, etc. Associable à Rhino.Inside, une extension qui permet de profiter des libertés formelles de Rhino 3D dans Revit.

Formats utilisés: .rvt | .rte | .ifc

Prix: 3168€ TTC/an ou 8556€ TTC/3ans
Sur le site: https://www.autodesk.fr/products/revit/overview?term=1-YEAR&support=null

.FreeCAD produit par Juergen Riegel, Werner Mayer et Yorik van Havre

Créé en 2002, FreeCAD est un logiciel libre et open source de CAO paramétrique utilisé dans l’ingénierie et l’architecture. Il dispose depuis quelques années d’un module BIM qui le rends très efficient dans le domaine. Du DAO nommé « l’atelier Darft » au BIM nommé « l’atelier Arch », il est également très transversal dans les possibilités de pratiques de confection de projets.

Formats utilisés: .fcstd | .dxf | .dwg | .ifc

Prix: Gratuit
Sur le site: https://freecadweb.org/downloads.php?lang=fr

.Allplan produit par Nemestschek

Peu mis à jour à comparer de ses concurrents. Allplan se veut être une plateforme d’accompagnement à travers les différentes étapes et processus des projets, comme tout logiciel BIM qui se respecte. Une version d’essai est disponible, mais l’accès à ce logiciel se fait par une forme de souscription à une « agence Allplan ».

Formats utilisés: .ifc | .dwf

Prix: Inconnue
Sur le site: https://www.allplan.com/fr/produits/allplan-2021/

.Edificius produit par ACCA Software

Edificius est un logiciel de CAO et BIM lancer en 2012 par la compagnie italienne ACCA. Performent, il poursuit une très bonne cadence de développement. Il forme une alternative moins chère et qualitative à comparer d’autres programmes du domaine.

Formats utilisés: .edf | .ifc

Prix: 699€ HT/an pour un engagement sur trois ans.
Sur le site: https://www.accasoftware.com/fr/logiciel-architecture

Les logiciels de lecture d’IFC

Une catégorie de logiciels que l’on peut éventuellement catégoriser de BIM. Ce sont des des logiciels qui permettent de lire l’ensemble des données renseignées d’un projet au travers des fichiers .ifc sortie d’un logiciel BIM. Facile à manier, léger et pratique, ainsi, tous vos projets créés au sein de la galaxie BIM sont librement accessible par n’importe quel acteur de la construction!

.BIMVision produit par Datacomp

Formats utilisés: .ifc

Prix: Gratuit
Sur le site: https://bimvision.eu/download/

.Solibri produit par Nemetschek

Formats utilisés: .ifc

Prix: Gratuit
Sur le site: https://www.solibri.com/solibri-anywhere

.Trimble Connect produit par Trimble

Formats utilisés: .ifc

Prix: Gratuit
Sur le site: https://download.tekla.com/https://download.tekla.com/

Les logiciels de « rendu »

Ayant tous un seul objectif précis. Créer un rendu sous forme d’images ou de vidéos photoréaliste, à partir d’une maquette virtuelle produite parmi l’un des logiciels de CAO que l’on a précédemment abordés. Avec tous d’excellentes performances, je vous présente ces logiciels sans descriptions répétitives.

.Lumion produit par Lumion

Prix: à partir de 1499€ HT
Sur le site: https://lumion3d.fr/produits-lumion/

.V-ray produit par Chaos Group

Prix: 629€ HT/an
Sur le site: https://store.chaosgroup.com/commercial/product/vray-collection

.Enscape produit par Enscape GmbH

Prix: 669€ TTC/an
Sur le site: https://enscape3d.com/fr/tarification/

.Twinmotion produit par Unreal Engine

Prix: 538,80€ HT
Sur le site: https://www.unrealengine.com/en-US/get-now/twinmotion

.LuxRender produit par Jean-Philippe Grimaldi, Terrence Vergauwen, Jean-Francois Romang, David Bucciarelli, Ricardo Lipas Augusto, Asbjorn Heid…

Prix: Gratuit
Sur le site: https://preta3d.com/download-luxrender/

.Twilight Render produit par Twilight Render LLC

Prix: Gratuit
Sur le site: https://www.twilightrender.com/index.php/downloads

.Artlantis produit par Abvent

Prix: 650€ HT
Sur le site: https://artlantis.com/fr/buy-france/

.Corona Render produit par Corona

Est un moteur d’amélioration de rendu compatible avec 3Dsmax, Cinema4D et Blender.

Prix: à partir de 289,99€ HT/an
Sur le site: https://corona-renderer.com/fr/prix-licences

.Maxwell Render produit par Next Limit

Prix: 495€ HT/an
Sur le site: http://www.maxwellrender.fr/index.php?page=maxwell_plugins&plugin=maxwell_solidworks

.Maya produit par Autodesk

Prix: 2118€ TTC/an
Sur le site: https://www.autodesk.fr/products/maya/overview?term=1-YEAR&support=null

.Lumen RT produit par Bentley

Prix: 3095€ TTC
Sur le site: https://store.bentley.com/en/products/12602–Bentley-LumenRT

.Keyshot produit par Luxion

Prix: à partir de 818,15€ HT
Sur le site: https://buy.keyshot.com/

.Mental Ray produit par NVidia

Prix: à partir de 818,15€ HT
Sur le site: https://buy.keyshot.com/

Les logiciels de retouches d’images

.Photoshop produit par Adobe

Le logiciel de retouche de photos et d’image le plus populaire et qui fait souvent l’unanimité dans sa praticité d’utilisation.

Prix: 287,77€ TTC/an
Sur le site: https://www.adobe.com/fr/creativecloud/plans.html?promoid=61PM7YF5&mv=other

.Affinity Photo produit par Serif

Comme son frère Affinity Designer, Affinity Photo se place comme un sérieux concurrent de la Suite Adobe. Des performances égalables à Photoshop pour un coût d’achat largement inférieur à ce dernier. Une palette d’outils très complète, il devient de plus en plus populaire pour sa facile accessibilité et praticité !

Prix: 54,99€
Sur le site: https://affinity.serif.com/fr/photo/

.Gimp par Peter Mattis et Spencer Kimball

C’est un logiciel libre et gratuit disposant de beaucoup d’outils. Suffisamment performant pour atteindre des qualités de retouches et de montages très convenables qui n’ont rien a en vouloir à son concurrent payant Photoshop. Mais ne dispose pas d’outils aussi approfondis que ce dernier.

Prix: Gratuit
Sur le site: https://www.gimp.org/downloads/

.Paint.net produit par DotPDN LLC

Pas aussi performant que les deux programmes précédents, Paint.net est un logiciel libre qui peut dépanner pour effectuer des tâches de retouches basiques. Sans perdre du temps à forcement lancer les logiciels gourmand en ressource pour son ordinateur, comme pour le rognage d’image, l’outil tampon, pour redimensionner, etc.

Prix: Gratuit
Sur le site: https://paint-net.fr.softonic.com/

Les logiciels de PAO
(Présentation Assisté par Ordinateur)

.InDesign produit par Adobe

Sûrement le plus performant logiciel de PAO sur le marché.

Format utilisé: .indd

Prix: 287,77€ HT/an
Sur le site: https://www.adobe.com/fr/products/indesign/pricing-info.html

.Draw produit par LibreOffice

Gratuit comme l’ensemble des logiciels fournis par la société LibreOffice. Il dispose des outils essentiels, mais reste assez élémentaire dans les outils qu’il propose.

Format utilisé: .odg

Prix: Gratuit
Sur le site: https://libreoffice-draw.fr.softonic.com/

.Scribus produit par Scribus

C’est un logiciel libre et gratuit assez complet et très performant. C’est une bonne alternative à InDesign.

Format utilisé: .scb

Prix: Gratuit
Sur le site: https://www.scribus.net/downloads/stable-branch/

Les logiciels de SIG
(Systèmed’Information Géographique)

Un grand panel de logiciel SIG existe, principalement utilisé dans le monde de la géographie et de la cartographie. Pour nous architectes, rare sont les logiciels de cette catégorie qui nous sont véritablement pertinent pour notre pratique. Mais deux logiciels synthétisent bien les outils qui nous sont tout de même nécessaires afin de récolter et traiter des données territoriales:

.QGIS produit par QGIS

Logiciel libre fondé en 2002. Qgis permet de lire des données territoriales d’une multitude de formats: .svg, .tiff, .jpeg, .shp, .shx, .dbf… Pouvant traiter autant des données vectorielles que matricielles. Grâce à lui, on peut nettoyer les données que l’on ne désire pas, gérer le type de projection cartographique souhaité et également de faire du travail graphique directement dessus. Mais la majorité du temps, il est préférable d’exporter les données vectorielles souhaitées dans un logiciel de DAO spécialisé dans les arts graphiques afin d’approfondir la qualité de sa carte, si l’on désire faire de la cartographie bien sûr. Sinon les données peuvent servir de base pour de futures projections tridimensionnelles d’un environnement dans plusieurs logiciels de CAO.

Il a également pour avantage de disposer d’un très grand nombre d’extensions qui peuvent être utiles pour le développement formel de certaines données par exemple, ou pour diverses autres taches.

Format utilisé: .qgz

Prix: Gratuit
Sur le site: https://www.qgis.org/fr/site/forusers/download.html

.Mapéritive produit par Igor Brejc

C’est un logiciel de rendu cartographique en temps réel. Il offre un système de calques avec l’ensemble des données disponibles directement dans le programme de Mapéritive: cours d’eaux, routes, lacs, bâtis… Il propose aussi divers graphismes de carte, la possibilité de personalisé et d’exporter une partie de cartographie souhaitée et dispose même d’une capacité de projection 3D du relief.

Format utilisé: .osm

Prix: Gratuit
Sur le site: http://maperitive.net/


Voila, on a fait le tour !

J’espère que vous avez découvert, au fil de cet article, des curiosités ou des alternatives diverses aux outils informatiques utilisés dans notre domaine. Et que la distinction entre les différentes catégories de logiciel n’a maintenant plus de secrets pour vous.

Et vous, quels logiciels utilisez-vous ? Quel est votre avis sur la pratique de certains d’entre eux ?

Je vous invite à explorer les logiciels qui vous intriguent et à exposer vos comparaisons critiques, n’hésitez donc pas à partager vos retours sur votre point de vue en commentaire !

Kévin Bernillon

Répandre de l'amour

2 Responses

  1. Super article ! Merci pour l’éclaircissement sur la distinction entre DAO/CAO.
    Personnellement je suis plus une utilisatrice d’Archicad avec l’utilisation de la Suite Adobe principalement. Revit et Vectorworks m’intrigues beaucoup.

Votre commentaire...

S'inscrire aux nouvelles:
Pour vous accompagner et que vous deveniez meilleurs dans vos connaissances sur le dessin d'architecture sur ordinateur.  

Pour soutenir le blog !

-Nouveauté-

Suivez l'aventure sur Facebook et YouTube:

Bienvenue sur
BIM-Indépendant !

La pratique du dessin assisté par ordinateur est en train d’évoluer, comme jamais auparavant. Vos concurrents et collègues utilisent déjà ces nouveaux systèmes. Mais vous ne connaissez pas encore assez bien les pratiques de ces logiciels…

Je m’appelle Kévin Bernillon, je suis diplômé et passionné d’Architecture et formé sur les processus BIM. Sur ce Blog, je partage mes meilleurs conseils et astuces pour aider les étudiants en architecture et les architectes de tout horizon à mieux connaitre les logiciels qu’ils sont amenés à utiliser dans la confection de leurs projets architecturaux !

%d blogueurs aiment cette page :