L’abréviation « DAO » est une appellation francophone signifiant Dessin Assisté par Ordinateur! Cette épellation regroupe l’ensemble des pratiques du dessin informatisé dans un espace en deux ou trois dimensions (2D/3D). De multiples programmes existent et sont utilisés dans divers domaines: architecture, ingénierie, industrie… Ils permettent de produire diverses formes, lignes, segments, courbes, etc. De les manipuler, les multiplier, changer leurs épaisseurs, leurs couleurs et leurs aspects modifier leur échelle, le tout en s’aidant de calques.

Dessin matriciel | Dessin vectoriel

Il existe dans la famille des programmes de DAO, deux types de dessins: vectoriel et matriciel !
Certains logiciels sont spécialisés dans l’un ou dans l’autre de ces types, mais parfois, certains font partie des deux à la fois. Cela est dû au fait qu’il propose des palettes d’outils qui permettent les deux possibilités.

Le dessin vectoriel

Ce type de dessin génère des formes disposant de leurs propres paramètres géométriques pour dessiner des lignes, des segments, des courbes, des polygones, etc. Ces formes géométriques sont modifiables à souhait et disposent de leurs propres caractéristiques de couleurs, d’épaisseur, de remplissage, etc. Les logiciels de dessins vectoriels sont ceux qui sont utilisés de manière prépondérante pour la confection de dessin technique en architecture et partiellement pour les travaux plus graphiques également. Les différentes données vectorielles dessinées permettent de garder des dessins d’une grande précision et netteté, quel que soit le format de ce type ou l’ordinateur sur lequel il est ouvert.

Formats utilisés: PDF, DWG, DXF, SVG, ,OSM, QGZ, CGM.

Le dessin matriciel

Ce type de dessin se pratique sur ce qui est nommé « une matrice » qui est un réseau de quadrillages de points qu’on l’ont appelle généralement des pixels. Ce type de dessin touche plus particulièrement des logiciels de retouches d’images qui, lorsqu’elle sont numérisées, sont pixélisées lors de leurs traitements informatiques. En architecture, des logiciels de ce type sont principalement utilisés pour la retouche d’image de rendu ou pour la confection d’œuvres graphiques particulières.

Formats utilisés: JPEG, PNG, GIF, TIFF, BMP…


Attention ! Il y a souvent confusion entre l’appellation « DAO » et « CAO » (Conception Assistée par Ordinateur), la CAO regroupe des logiciels qui fonctionnent à partir d’objets ou d’entités qui disposent de leurs propres paramètres définis par des caractéristiques physiques, chimiques et techniques. Ce sont donc des logiciels qui touchent à des points qui vont au-delà du simple dessin sur ordinateur et qui permettent notamment de créer des simulations. Également, comme entre les logiciels de dessins vectoriels et matriciels, on retrouve des logiciels éclectiques disposant à la fois d’outils de « DAO » et de « CAO ».

À noter que chez les anglophones cette distinction se retrouve sous une unique abréviation « CAD » avec des appellations qui changent suivant les types de logiciels entre: Computer Aided Drafting et Computer Aided Design.


« Ce n’est pas une idée tant que vous ne l’écrivez pas »

Ivan Sutherland

Pour la petite histoire du Dessin Assisté par Ordinateur…

L’essor des débuts de l’informatique après la Seconde Guerre mondiale se poursuit au fil des années 50 et 60, Ivan Sutherland (1938-) un américain travaillant au MIT a programmé ce que l’on peut aisément considérer comme le premier logiciel de dessin assisté par ordinateur. Nommé Sketchpad, c’est en 1963 qu’Ivan compose ce programme permettant, à partir d’un crayon optique de gérer des données géométriques diffusées sur un écran, ainsi, ce programme permet de dessiner des segments de différents types, de les manipuler en modifiant les longueurs, les angles et l’échelle; tout en permettant de créer un « objet » vectoriel par l’assemblage des vecteurs précédemment dessinés.

Cette recherche fut l’aube de l’évolution des logiciels de dessin assisté par ordinateur !

Par la suite, le développement et l’utilisation de ces programmes de gestion de vecteurs se sont poursuivis dans le monde militaire animé par les recherches effectuées sur l’arme nucléaire et au sein de certains gouvernements pour la gestion cartographique des systèmes d’informations géographiques (SIG). Avec les années 70 qui ont vu la multiplication de plus en plus importante d’ordinateurs civils, notamment grâce à des entreprises comme Intel, IBM et par la suite Apple, c’est au début des années 1980 que des programmes vectoriels accessibles au plus grand nombre commencent à apparaitre pour le grand public. C’est avec des logiciels comme Autocad, qui a vu le jour pour les yeux du grand public en 1982 par la firme américaine Autodesk ou Archicad par la société allemande Nemetschek en 1984 que le dessin assisté par ordinateur commence à devenir un pôle d’intérêt pour les architectes et les ingénieurs pour la praticité et la rapidité d’exécution des tâches de confection qu’ils permettent. L’informatique, à partir de cette époque, est devenue de plus en plus présente dans le monde de l’architecture. Le début d’une histoire d’amour pleine de complexités qui perdure jusqu’aujourd’hui !

Avec la généralisation des ordinateurs personnels au cours des années 90 puis 2000, la présence de l’utilisation du DAO se répands dans la globalité des ateliers où l’architecture est pratiquée tout en devenant souvent l’outil le plus prépondérant, sans pour autant mettre une de côté tout les autres outils classiques utilisés pour pensée l’architecture: Le crayon, le calque, la maquette, les croquis… Ils restent des outils primordiaux pour la discipline.

Pour aller plus loin, je vous partage deux vidéos sur les débuts du DAO:
L’une sur la présentation des travaux d’Ivan Sutherland concernant le Sketchpad (1963), et la seconde revenant sur l’histoire d’Adobe Illustrator (1987) qui fût le premier logiciel de DAO dédié plus particulièrement au travail graphique, revenant sur la transition qui s’est effectuée entre l’utilisation des outils classiques et physiques jusqu’à l’utilisation des supports numériques…

Ivan Sutherland: La présentation de Sketchpad

L’histoire d’Adobe Illustrator

Liste des logiciels de DAO:

Liste non exhaustive des logiciels de DAO utilisés dans le domaine de l’architecture de nos jours.

.AutoCAD LT produit par Autodesk

Apprendre dessin logiciel architecture accompagnement concevoir BIM Indépendant Revit Archicad Kévin BERNILLON DAO CAO autocad

Autocad dispose d’une palette très complète d’outils, qui poursuit son développement depuis sa création en 1982 pour la pratique du dessin technique. Rares sont les architectes qui vous diront qu’ils ne l’ont jamais utilisé. C’est le plus célèbre et incontournable logiciel de notre domaine, en plus d’être une référence.

C’est lui qui a généralisé le type de format DWG (.dwg) signifiant littéralement DraWinG pour la création et le partage de fichiers de dessin technique sur ordinateur. Et par la suite, moins généralisé que le premier, le format DXF (Drawing eXchange Format) est le format utilisé lors de l’évolution d’Autocad dans sa pratique de la CAO.

Mais aujourd’hui, les deux formats permettent, autant l’un que l’autre, l’exportation et l’échange de fichiers de dessin vectoriel en deux et trois dimensions.

Avant ses concurrents, il a implémenté dans son interface la gestion collaborative, en plus de son format de fichier qui est devenu universel. Ce sont ces points qui ont fait son succès.

Mais aujourd’hui, d’autres logiciels plus perfectionnés dans la conception tridimensionnelle utilisent des démarches collaboratives, que nous allons voir plus loin, ainsi, à plusieurs niveaux, Autocad LT est en partie dépassé, car il reste notamment à un simple stade de DAO.

Formats utilisés: .dwg | .dxf

Prix: 504 € TTC/an
Sur le site d’Autodesk: https://www.autodesk.fr/products/autocad-lt/overview?term=1-YEAR&support=null

.LibreCAD produit par LibreCAD

Apprendre dessin logiciel architecture accompagnement concevoir BIM Indépendant Revit Archicad Kévin BERNILLON DAO CAO librecad

Ce logiciel est l’une des meilleures alternatives gratuite et libre d’Autocad. Il dispose d’une palette d’outils similaire sur une majorité de points, pour dessiner toutes formes bidimensionnelles souhaitées, avec une gestion des calques également intégrée. La base de sa création est l’édition communautaire du logiciel QCAD en 1999. Les versions actuelles de QCAD sont moins ergonomiques que les évolutions de LibreCAD pour le dessin architectural.

Il permet également d’exporter le projet créé en format .jpeg et .png, .svg ce qui n’est pas commun à beaucoup de logiciels de DAO.

Formats utilisés: .dwg | .dxf

Prix: Gratuit
Sur le site: https://librecad.org/#download

L’ensemble des version proposer sur le site officiel sont sûre. Je vous conseil tout de même de vous tourner vers la dernière version mis à jour la plus téléchargés.

.DoubleCAD XT produit par TurboCAD

Si LibreCAD ne vous convient pas en tant que logiciel de DAO gratuit, vous avez DoubleCAD XT qui se présente comme une très bonne alternative. Développé depuis 1985, il est très complet et permet en plus de dessiner dans les trois dimensions (3D). Il n’y a rien à redire de négatif à par le fait que l’interface est restée bloquer dans son jus des années 2000.

PS: Attention de bien sélectionner le gabarit « metric » pour que vous puissiez dessiner avec les unités auxquelles vous êtes habitués.

Formats utilisés: .2cd | .dwg | .dxf | .cgm | .plt | .wmf

Prix: Gratuit
Sur le site: https://www.turbocad.com/content/doublecad-xt-v5

Attention, la démarche se fait par mail, où la société vous envoie le lien de téléchargement avec une clé d’activation que vous devrez rentrer lors du premier lancement du logiciel.

.NanoCAD produit par Nanosoft

nanocad-logo
nanocad-logo

NanoCAD a été fondé en 2008. La société Nanosoft offre sa version DAO gratuitement et permet par la suite d’éventuellement passer aux versions incluant de la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) et BIM (Building Information Building) par contre payantes. Nommé NanoCAD Plus ou Pro.

Formats utilisés: .dwg | .dxf

Prix: Gratuit
Sur le site: https://nanocad.com/products/nanoCAD/

.DraftSight produit par Dassault Systèmes

Également aussi complet que la référence d’Autocad, DraftSight est un logiciel qui existe depuis 2011 et est devenu payant depuis sa version 2019. On peut y pratiquer le dessin en 2D et 3D. Il a tendance à gagner en praticité face à Autocad au fil de la sortie des nouvelles versions, et est beaucoup plus abordable économiquement.

Formats utilisés: .dwg | .dwf

Prix: à partir de 99€ TTC/an
Sur le site: https://store.draftsight.com/1004/catalog/catalog.1904/category.86569/?id=k7gPVR87Fv&crel=currencyId
Version de 2015 gratuite disponible ici: https://www.lelogicielgratuit.com/logiciel/draftsight/

.SketchUp produit par Trimble

Conçu à l’origine par deux amis, Brad Schell et Joe Esch au Colorado(USA) en 1999 et acheté par le géant Google en 2006. SketchUp se veut résolument facile à aborder. Avec son interface élémentaire, il base principalement sa pratique sur le dessin en trois dimensions (3D), mais on peut également dessiner en plan si on le souhaite. Grâce à son support tridimensionnel, en plus de ses concurrents cités, il dispose de plusieurs outils inédits. Il intègre maniement de l’ensoleillement, une gestion de caméra intuitive et la capture de la topographie d’un terrain à partir des données de Google Earth, certes n’équivalant pas à celui d’un relevé de géomètre, ainsi que de multiples extensions et une grande bibliothèque d’objets. Il donne la possibilité d’exporter en format 2D et 3D sous un grand nombre de formats, .bmp, .jpeg, .png, .dwg, .dxf, .ifc, .dae…

Son fonctionnement prosaïque est ce qui fait également sa faiblesse. Pour la formalisation, ce logiciel peut vite devenir pénible lorsque l’on désire rentrer dans la création de surfaces et de volumétries à formes complexes.

Une version gratuite existe, mais la version Pro, payante, offre beaucoup plus de fonctionnalités.

Format utilisé: .skp

Prix: offres à partir de 99 € HT/an
version d’essai de 30jours: https://www.sketchup.com/fr/try-sketchup
version gratuite: https://www.sketchup.com/plans-and-pricing/sketchup-free
version payante: https://www.sketchup.com/fr/plans-and-pricing#for-personal

.Illustrator produit par Adobe

Nous passons à présent à la présentation des logiciels de DAO plus orientés sur la pratique d’art graphique.

Il est le leader de ce domaine depuis sa création en 1987. Privilégié des infographistes, il permet de créer des jeux de lignes et de formes à souhait; accordant l’implémentation de palettes de couleurs, la possibilité d’intégrer des images et des textures importées ainsi que diverses autres fonctions créatives. L’ensemble est bien sûr régi par un indémodable système de calques, qui permet le chevauchement de divers éléments entre eux et de créer des groupes distincts.

Avec Illustrator, on peut exporter ses documents en format .jpeg, .png, .bmp, .dwg, .dxf , .psd, .css, .swf, .txt, .emf, .wmf , .pct, .tif ou .tga.

Formats utilisés: .ai | .ait | .pdf | .svg

Prix: 287,77 € TTC/an
Sur le site: https://www.adobe.com/fr/creativecloud/plans.html?filter=design&plan=individual&promoid=TKZTLDFL&mv=other

.Inskape produit par Inskape

Créé en 2003, libre de droits, il représente la meilleure alternative gratuite à Illustrator ! Il dispose d’une ergonomie qui est moindre et il est moins complet que ce dernier. Mais il dispose dans son programme de base de multiples extensions plus ou moins inédites qui le différencie quelque peu de ses camarades. Il est largement suffisant pour tout traitement de travaux vectoriels classiques.

Format utilisés: .svg | .pdf | .dxf | .fxg

Prix: Gratuit
Sur le site: https://inkscape.org/release/inkscape-1.0.2/

.Affinity Designer produit par Serif

Logiciel d’art graphique, devenu un sérieux concurrent direct à Illustrator. Affinity Designer séduit de plus en plus pour ses grosses performances. Avec une palette d’outils qui n’a rien à envier à tous ses concurrents. Il représente un coup moindre à comparer d’autres applications du même acabit. Achetable en une fois et non par abonnement contrairement à beaucoup d’autres logiciels.

Grâce à ce programme, on peut exporter ses documents en format .jpeg, .png, .bmp, .pdf, .psd, .svg, .eps, .gif ou .tif.

Format utilisé: .afdesign

Prix: 55,99€ HT
Sur le site: https://affinity.serif.com/fr/designer/#buy

.Wintopo produit par Softsoft

Ma nouvelle petite trouvaille !

Wintopo est un petit logiciel qui sert à convertir des images raster (.tif, .jpg, .png, .gif, .bmp) en fichier vectoriel. Certains des logiciels précédemment cités disposent parfois de ce genre d’outil, mais celui-ciest gratuit et a été spécifiquement créé pour faire ce type de conversion, notamment celle de convertir des courbes de niveau d’un fichier matriciel en un fichier vectoriel !

Format utilisés: .wtx | .dxf | .shp | .mif | .arc | .di | .asc | .csv | .wmf | .emf | .pdf

Prix: Gratuit
Sur le site: http://wintopo.com/

.QGIS produit par QGIS

Logiciel libre fondé en 2002. Qgis permet de lire des données territoriales d’une multitude de formats: .svg, .tiff, .jpeg, .shp, .shx, .dbf… Pouvant traiter autant des données vectorielles que matricielles. Grâce à lui, on peut nettoyer les données que l’on ne désire pas, gérer le type de projection cartographique souhaité et également de faire du travail graphique directement dessus. Mais la majorité du temps, il est préférable d’exporter les données vectorielles souhaitées dans un logiciel de DAO spécialisé dans les arts graphiques afin d’approfondir la qualité de sa carte, si l’on désire faire de la cartographie bien sûr. Sinon les données peuvent servir de base pour de futures projections tridimensionnelles d’un environnement dans plusieurs logiciels de CAO.

Il a également pour avantage de disposer d’un très grand nombre d’extensions qui peuvent être utiles pour le développement formel de certaines données par exemple, ou pour diverses autres taches.

Format utilisé: .qgz

Prix: Gratuit
Sur le site: https://www.qgis.org/fr/site/forusers/download.html

.Mapéritive produit par Igor Brejc

C’est un logiciel de rendu cartographique en temps réel. Il offre un système de calques avec l’ensemble des données disponibles directement dans le programme de Mapéritive: cours d’eaux, routes, lacs, bâtis… Il propose aussi divers graphismes de carte, la possibilité de personalisé et d’exporter une partie de cartographie souhaitée et dispose même d’une capacité de projection 3D du relief.

Format utilisé: .osm

Prix: Gratuit
Sur le site: http://maperitive.net/

.Photoshop produit par Adobe

Le logiciel de retouche de photos et d’image le plus populaire et qui fait souvent l’unanimité dans sa praticité d’utilisation.

Prix: 287,77€ TTC/an
Sur le site: https://www.adobe.com/fr/creativecloud/plans.html?promoid=61PM7YF5&mv=other

.Affinity Photo produit par Serif

Comme son frère Affinity Designer, Affinity Photo se place comme un sérieux concurrent de la Suite Adobe. Des performances égalables à Photoshop pour un coût d’achat largement inférieur à ce dernier. Une palette d’outils très complète, il devient de plus en plus populaire pour sa facile accessibilité et praticité !

Prix: 54,99€
Sur le site: https://affinity.serif.com/fr/photo/

.Gimp par Peter Mattis et Spencer Kimball

C’est un logiciel libre et gratuit disposant de beaucoup d’outils. Suffisamment performant pour atteindre des qualités de retouches et de montages très convenables qui n’ont rien a en vouloir à son concurrent payant Photoshop. Mais ne dispose pas d’outils aussi approfondis que ce dernier.

Prix: Gratuit
Sur le site: https://www.gimp.org/downloads/

.Paint.net produit par DotPDN LLC

Pas aussi performant que les deux programmes précédents, Paint.net est un logiciel libre qui peut dépanner pour effectuer des tâches de retouches basiques. Sans perdre du temps à forcement lancer les logiciels gourmand en ressource pour son ordinateur, comme pour le rognage d’image, l’outil tampon, pour redimensionner, etc.

Prix: Gratuit
Sur le site: https://paint-net.fr.softonic.com/


L’objectif de ce site est de vous accompagner à améliorer vos connaissances sur le dessin d’architecture sur ordinateur. Envoi d’exercices particuliers privés, de fiches méthodologiques et de renseignements exclusifs en vous inscrivant aux nouvelles…

 

Inscriptions aux nouvelles de BIM-Indépendant !

Mieux connaître les logiciels d’architecture…

Envoi d’exercices particuliers privés, de fiches méthodologiques et de renseignements exclusifs.


 Désinscription possible quand vous le désirez !

Répandre de l'amour

Votre commentaire...

S'inscrire aux nouvelles:
Pour vous accompagner et que vous deveniez meilleurs dans vos connaissances sur le dessin d'architecture sur ordinateur.  

Pour soutenir le blog !

-Nouveauté-

Suivez l'aventure sur Facebook et YouTube:

Bienvenue sur
BIM-Indépendant !

La pratique du dessin assisté par ordinateur est en train d’évoluer, comme jamais auparavant. Vos concurrents et collègues utilisent déjà ces nouveaux systèmes. Mais vous ne connaissez pas encore assez bien les pratiques de ces logiciels…

Je m’appelle Kévin Bernillon, je suis diplômé et passionné d’Architecture et formé sur les processus BIM. Sur ce Blog, je partage mes meilleurs conseils et astuces pour aider les étudiants en architecture et les architectes de tout horizon à mieux connaitre les logiciels qu’ils sont amenés à utiliser dans la confection de leurs projets architecturaux !